Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


CinquiemeVallee [02/04/23 12:43]
Merci Ange...
Ma réponse vous copie, donc :
"Après avoir balancé mes mots"...
Bise


Aquila [02/04/23 10:29]
Votre douleur est magnifique. Elle transmute, s essentialise, et explose en plein ciel des mots et beaucoup de non dits.


CinquiemeVallee [29/09/20 22:49]
Merci !

Je m'excuse d'avoir tardé à revenir sur notre site, j'ai tant à faire, qui m'éloigne ...Et puis... et... puis...Je découvre des compliments ici qui méritaient réponse , alors, il y a une chose plus belle que notre culture poétique encore, même si elle se manifeste sur un vecteur "virtuel" ...cette chose mériterait elle-même bien de plus beaux écrits que je ne puis ! Bon passage en Octobre !


Serona [27/09/20 17:54]
Un bel écrit tout en émotion où l'absence est permanente.
Merci beaucoup pour ce partage.


Colline [21/09/20 07:25]
" Rends-moi l’impossible caresse,
Ce geste éperdu au tombeau
Dont tant la dureté me blesse,
Laissant ma mémoire en lambeaux !"
C'est juste sublime, émouvant, fort et surtout si juste et si vrai....


Loren [20/09/20 21:32]
Les plus beaux poèmes sont souvent les plus tristes. Magnifique poème, émouvant et d'une intensité remarquable.
















Oxalys [20/09/20 13:34]
Tu excelles dans tous les registres, Alain.
En voici un, Ô combien difficile à aborder, que tu maîtrises à la perfection.
C'est à cela que l'on reconnaît le poète humain et le distingue du poète livresque.


Attention [19/09/20 18:57]
Moi aussi !


Ombrefeuille [19/09/20 17:54]
Il ne saurait être plus beau monument funéraire, plus beau bouquet offert, que ce poème, tout en pudeur et en tendresse.


CinquiemeVallee [19/09/20 12:23]
Merci chers ammis .
"L'insouciance du jeune âge est un voile opaque posé sur la douleur. Le temps le troue, le déchire, le met en loques..."
Selon l'auteur homonyme
Alain Guillou/ Frontières/ L'Harmattan
(Il y a plusieurs "Alain Guillou", même sans compter les "Alain Guilloux"...)


Zeev stern [18/09/20 22:30]
Trés belle ecriture, sobre et pudique sans pathos inutile.
Triste circonstance , mais les chants désespérés ...!?
Au delà du désespoir se dire que ce n 'est qu'un au revoir.


Wawa [18/09/20 22:06]
Pas simple de pouvoir exprimer ses sentiments dans des moments difficiles, de trouver les mots justes. Mais le faire apporte une sorte de réconfort.
On est touché en lisant ce texte, les mots atteignent le cœur.


Claudel [18/09/20 18:08]
Magnifique malgré la peine !


Catriane [18/09/20 15:10]
poème qui fait mal car il renvoie à ton chagrin .Peut-être se rappeler ""ton visage apaisé" Bises Alain
Prends soin de toi
Annie


Machajol [18/09/20 04:57]
Un poème pudique et émouvant sur la peine liée au deuil, merci pour ce bel écrit et toute ma sympathie, 5emevallee.


Philippeb [18/09/20 00:10]
Une peine exprimée avec force et délicatesse, avec un tour ancien qui donne un goût d'éternité...Bien cordialement