Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Hicvelibi [06/10/20 20:30]
Merci pour ton mot, Colette

Le problème que tu décris se rencontre également à Rome qui est sa seule jumelle.

Je me souviens pour ma part avoir chanté sans complexe dans les rues de notre belle capitale, avec ma fille sur les épaules et dodelinant de la tête, qu'à Paris à vélo, on dépassait les autos, qu'en vélo à Paris, on dépassait les taxis.

Je ne suis pas sûr qu'elle apprécierait aujourd'hui :)



Ombrefeuille [06/10/20 17:58]
Le problème, à Paris, c'est qu'on ne sait plus où donner de la tête ! La provinciale que je suis a éprouvé cela à chaque escapade dans la capitale. Et il m'a fallu me "gendarmer" pour ne pas m'exclamer tout haut en pleine rame de métro : "Oh, chouette ! T'as vu ? Là, y'a la Tour Eiffel !". C'eût fait franchement "bouseux" ;)))

J'aime ton art de synthétiser un univers en un sonnet. La brièveté dit l'esprit d'un lieu bien mieux qu'un long exposé.


Hicvelibi [02/10/20 11:25]
Merci Michel pour ton commentaire, Paris vaut bien quelques textes !


Lastours [02/10/20 08:12]
Un bien joli sonnet pour une bien jolie ville.


Hicvelibi [01/10/20 18:38]
Merci à toi pour cette impression


Claudel [01/10/20 18:36]
Merci pour cette jolie impression de Paris.