Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Marcek [11/02/21 10:34]
Oui Varech, c’est bien un cou nu dont nous appréciions la chair savoureuse et que nous préférions à toute autre race !
Les braves poulettes nous fournissaient aussi des œufs fort appréciés.


Marcek [11/02/21 10:32]
Merci infiniment pour cet hommage, Firefly !


Varech [11/02/21 10:28]
Non seulement, il s'est repenti, mais si c'est celui de la photo, c'est un cou nu, aux atours quelque peu déplumés. Merci pour la fable, Marcek.


Firefly [08/02/21 05:14]
Jolie fable, la morale de l'histoire me touche, il est on ne peut plus vrai, qu'il faut savoir parfois revenir aux sources lorsque la nécessité fait force de loi et l'instinct de survis n'est jamais loin. Cette leçon vaut bien un hommage, sans doute, aussi je vote pour vous.


Marcek [05/02/21 18:03]
Yonl, cher dinosaure du site ( je le suis aussi ! ) je suis ravie de te compter parmi mes lecteurs !
Bizz


Marcek [05/02/21 18:02]
Angine merci pour ton commentaire !
Ce freluquet de coq méritait bien une leçon et comme nécessité fait loi, il l’a eue !
N’empêche que, s’amendant, il finit par être sympa !


YonL [05/02/21 17:49]
Et bah on dirait bien que notre coq en pâte s'est fait remettre en place

excellente fable


Angieriquedm8 [05/02/21 11:47]
Très drôle et pertinent Marcek, J'adore le titre...
Ce Cocoricocoq mouché, à l'Ego surdimensionné, a dû rabattre son caqué et finir dans la boue en Cocoricocoq crotté. :):)et bravo pour ce portrait photo de coq fort réussi !LOL


Marcek [04/02/21 21:40]
Saintes, ah si ce n’était que chez les gallinacés !
MDR


Marcek [04/02/21 21:39]
Merci Wawa d’avoir pris la défense de ce pauvre volatile que je n’ai pas épargné, lui volant gentiment dans les plumes ! Lol


Marcek [04/02/21 21:37]
Loren, merci de ta lecture : nous avions un beau poulailler dans le temps et j’adorais m’occuper de ma petite basse-cour. Ce coq était particulièrement beau !


Marcek [04/02/21 21:35]
Merci Claude !
Ce pauvre coq que j’ai éreinté méritait bien cela !


Marcek [04/02/21 21:33]
Lili, mon Prince, je vous voir battre votre omelette de mots avec une dextérité qui m’enchante !
Et pour la cuisson je vous fais confiance !
Elle ne peut qu’être bonne !



Marcek [04/02/21 21:31]
Tonin, je pense que tu as accompagné ton plat de coq ovin de trop de bon vin ( de Cahors, bien entendu ! )
Allez en paix mon enfant, vous êtes pardonné !


Marcek [04/02/21 21:29]
Ombrefeuille , toujours ravie de retrouver tes analyses pertinentes et fouillées! Oui à travers l’insolence et l’indolence de ce coq méprisant, qui plus est, on peut retrouver le caractère fort déplaisant de certaines personnes qui se donnent la supériorité de juger tout du haut de leurs ergots ! Lol


Saintes [04/02/21 15:31]
Tu n'es pas généreuse avec la gens mâle chez les gallinacés : c'est général ?


Wawa [04/02/21 10:00]
Oui, lecture très sympathique !
Bon, il s'est repenti ce coq, c'est bien, certains ne se seraient pas abaissés ainsi !
Tout le monde est dur avec lui... c'est peut-être pas sa faute après tout si la nature l'a paré de beaux atours !?
Beau et humble, cela ne doit pas être facile :)... Il mérite bien un vote !


Loren [03/02/21 22:07]
Jolie fable dont j'aime la morale Marcek.
Très belle photo du coq qui illustre à merveille la poésie.


Claudel [03/02/21 20:55]
Bravo pour cette jolie fable !


Lili [03/02/21 20:19]
Un maitre queux ne sait-il pas cuire un oeuf à la coque..rire
Alors pour le gallinacé... il est bon pour la cocotte rerire
bien mes amitiés ma reine.


Tonindulot [03/02/21 18:56]
L'affable est toujours préférable aux leçons sans cales...car on sait bien ce que les cales sont..

An chant du coq un certain reniement fait école pour parler de fidélité...

J'ai l'impression que je mélange tout...


Ombrefeuille [03/02/21 18:33]
Ouh que c'est bien vu ! Que c'est bien écrit ! J'applaudis, je vote, j'imprime !

La photo souligne la force du texte, bravo pour le coup d'oeil autant que pour la verve de la plume !

J'y verrais bien les "influenceurs" des réseaux sociaux, moi, dans ce coq vaniteux, bien plus encore que les "mâles (pas très) nécessaires". De ces gens des deux sexes et de tous les "genres" si prompts à donner des leçons dans leur frénésie de donner le ton, à appeler au chaos faute de solutions (qu'ils ne cherchent même pas, tant ils se fichent du sort des autres), de ces "petits coqs", en somme, qui n'ont d'importance que celle que les "moutons" consentent à leur accorder ! Néant ! Allez zou ! A la broche, et bien croustillants ! Oups :)))

Bravo à toi, bravissimo !


Marcek [03/02/21 18:04]
Oui Pia ! Bien d’accord ! Faut cesser d’admirer ces beaux mâles machos perchés sur leurs ergots ! ! Non, mais !


Pia [03/02/21 17:43]
Non mais, même pas fichu de pondre un oeuf...va t-il descendre de ses ergots celui-là !!!son orgueil mal placé, va en faire un coq au vin !!! mouché, na !