Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Loren [16/06/21 11:32]
Merci beaucoup Ombrefeuille pour vos mots si justes et touchants.


Ombrefeuille [14/06/21 17:53]
Fragilité de nos rêves, de nos attentes ...
Déchirure des échecs, des rivages que nous n'atteignons pas ...

Vos mots et votre "variation sur un motif de Picasso" résonnent avec justesse dans l'âme, et c'est cela, la poésie :)


Loren [10/06/21 18:36]
Merci Angie et c'est si joliment dit. Je suis touchée par vos mots.


Angieriquedm8 [07/06/21 21:36]
Les rêves pleurent... Et vous pleurez des rêves, Loren, toujours avec vos belles images oniriques. Jolie Illustration aux couleurs chatoyantes pù les rêves de cette femme assoupie sont surement très beaux au vu de son sourire serein. +V


Mademoiselle [07/06/21 18:15]
Magnifiques ces rêves!


Marcek [05/06/21 23:34]
Être poete s’est savoir ouvrir aux autres une partie de son âme en transformant leur vision du monde ... Tu y réussis très bien’!


Loren [05/06/21 20:41]
Merci Fregat de votre retour. Bonne soirée.


Loren [05/06/21 20:39]
Merci infiniment Claudel.


Fregat [05/06/21 20:05]
Une sorte de porte ouverte sur une autre dimension, celle du côté obscur des rêves.
Bonne soirée


Claudel [05/06/21 16:15]
Des rêves sombres dans des vers illuminés. Je vote !


Loren [05/06/21 14:54]
Merci Pia de vos mots touchants. Je suis une éternelle rêveuse même s'il m'arrive d'entendre pleurer les rêves.
Au plaisir de vous lire et bon week-end.


Loren [05/06/21 14:50]
Merci Kerdrel de votre visite. J'essaierai de peindre ou de dessiner un minotaure dès que j'aurai un peu de temps pour vous. Bon week-end. :)


Pia [05/06/21 12:15]
Une émotion élégante, à l'image de votre réceptivité poétique, que vous traduisez si bien, dans ce surréalisme qui vous enchante. Merci Loren et continuez le rêve, même s'il pleure...



Kerdrel [05/06/21 08:18]
j'aimerai savoir peindre c'est superbe quel talent!, de plus j'adore Picasso, surtout ses "Minotaure" des rêves biens sombres seraient-ils des oiseaux qui se cachent aussi pour mourir, allons un petit sourire... bon week-end