Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Claudel [17/09/21 02:48]
Merci Catriane


Catriane [16/09/21 23:54]
quel beau poème Merci


Claudel [15/09/21 12:54]
Merci Colline


Colline [15/09/21 07:57]
Dénoncer...Dénoncer..


Claudel [14/09/21 19:46]
Merci Alain


CinquiemeVallee [14/09/21 12:32]
Oui, beau poème qui évoque une angoisse de plus en plus partagée, et la baie de Tadoussac accueille encore de trop luxueux paquebots...Elle mérite d'être visitée à bord d'un voilier modeste, voire même depuis son kayak , osant la proximité avec les baleines...


Claudel [12/09/21 22:43]
Merci Angie


Angieriquedm8 [12/09/21 18:47]
Très beau votre poème Claudel et l’illustration et la mise en page m’illustrent parfaitement. Un peu trop de brume sur le futur annoncé, cependant. Restons positifs et rêvons encore un peu…


Claudel [12/09/21 03:56]
Merci Ombrefeuille et Loren pour vos gentils commentaires.


Loren [11/09/21 21:12]
Très beau poème, Claudel et merci pour ce beau cri d'alarme. Seul l'espoir fait vivre. Il faut toujours et encore dénoncer. Merci. J'aime également beaucoup le titre.+V


Ombrefeuille [11/09/21 18:46]
Un cri d'alarme à entendre, ici poétisé, illustré et mis en musique avec ce talent qui est le tien et qui donne à tout propos une portée plus grande, par l'art de la sobriété et de l'ellipse, loin des longs discours.

L'urgence est réelle, et c'est par la recherche de technologies dans tous les domaines, notamment quant à l'usage des sources d'énergie, qu'on parviendra (espérons-le) à limiter les dégâts, loin de l'écologie dogmatique qui est une impasse car elle sclérose tout et qu'elle culpabilise le Terrien lambda qui fait déjà ce qu'il peut avec les moyens qu'il a.


Claudel [10/09/21 21:22]
Merci Kerdrel, Lastours, Louis et Tigrou pour vos commentaires et votre visite.


Tigrou [10/09/21 19:50]
Avec la musique c'est encore plus malheureusement effrayant !


Louis [10/09/21 10:13]
bien dit , et beaucoup de côtes envahies par d'horribles zones pavillonnaires (d'écolos ?)


Lastours [10/09/21 08:42]
Pauvre planète, le mal est très avancé et on ne la sauvera pas. Continuons quand même, avec nos mots de poète, à dénoncer tous les maux qui l'accablent.


Kerdrel [10/09/21 08:21]
après "Deux Heures moins le quart avant Jésus-Christ" "Minuit moins une à Tadoussac" j'en aurai appris un peu plus sur ce lieu, quant à notre planète c'est un peu comme le Titanic on ne la sauvera pas, et l'orchestre continuera jusqu'à la fin....