Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Kerdrel [25/09/22 00:56]
merci Collette pour ton indulgence
L'infirme amant tu veux dire :)


Ombrefeuille [24/09/22 16:42]
La différence, le handicap, la malchance ... Et puis un beau jour, et ce de la façon la plus inattendue, la "revanche" offerte par la vie et ses hasards.

Le tout en un sonnet impec signé d'une plume dont il est devenu inutile de célébrer le talent, tant celui-ci brille au firmament de la poésie et de l'esprit.


Kerdrel [19/09/22 14:28]
de plus il amincit :)


Jim [19/09/22 13:01]
Le noir vous va si bien...


Kerdrel [19/09/22 12:36]
Bonjour Loren, merci de ton œil avisé, ravi que ce texte te plaise


Kerdrel [19/09/22 12:35]
Merci Pierre, il y a un de cela... nous sommes un peu tous de vilains petits canards... avec nos plumes et notre encre noire


Loren [19/09/22 12:30]
Magnifique poème, Kerdrel tant par la forme que par le fond ! De belles réflexions en ces vers !J'ai l'impression qu'une faute de frappe s'est glissée. "Nul ne porta sur lui"
Bravo Kerdrel ! +V


Pierrelamy [19/09/22 09:28]
Tchaïkovski à la sauce Andersen, et vice versa.