Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Jim [05/07/20 01:11]
Il semble que la traduction soit de Pierre Brunel.(Rimbaud, Œuvres complètes, Classiques Modernes, 1999).

Arthur Rimbaud composa, travail scolaire, le 06/11/1868, cette Amplification de l'Ode III - 4, vers 9 à 20, d'Horace :

Me fabulosae Vulture in Apulo,
nutricis extra limen Pulliae,
ludo fatigatumque somno
fronde nova puerum palumbes

texere, mirum quod foret omnibus
quicumque celsae nidum Aceruntiae
saltusque Bantinos et arvum
pingue tenet humilis Forenti,

ut tuto ab atris corpore viperis
dormirem et ursis, ut premerem sacra
Lauroque, collataque myrto,
Non sine dis animosus infans.

*****

J'étais enfant, et des colombes de légende
Sur le Vultur apulien, bien loin du seuil de ma nourrice,
Un jour que j'avais succombé sous le jeu et sous le sommeil,
Virent avec des feuilles nouvelles

Me couvrir, montrant ce prodige
A tous les habitants du nid d'aigle d'Achérontie,
Des défilés de Bantia
Et des champs plantureux de la basse Forente,

Prodige de me voir dormir
Sans craindre les vipères ou les ours malfaisants,
De voir unis myrte et laurier sacrés,
Revêtant cet enfant au courage céleste...

Traducteur : Paul-André Tabart


Jim [31/03/11 11:02]
"TV VATES ERIS", "Tu seras poète", évidemment.