Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Reverbrol [31/03/24 22:31]
Merci beaucoup Appoline, c'est un voyage initiatique désespoirs, espoirs, amour toujours !


Appoline [31/03/24 14:59]
Je découvre une voie, au fil de tes poèmes, comme un chemin initiatique, alchimique lorsque l'amour se mélange dans le creuset d’un goutte à goutte ;
la voix de ta plume enracine un peu plus les mots dans la vie.
Simplement magnifique.



Reverbrol [31/03/24 08:08]
Merci Colline, merci Nesel, je garde l'espoir


Colline [31/03/24 07:47]
Une douleur qui touche ....merveilleux cri d'amour.


Nesel [30/03/24 11:42]
merci Roland pour ce beau cri/poème
tu fais bien de lire tes écrits, cela nous donne le frisson ....de la vie, de l ESPOIR
oui
je rejoins le commentaire de juillet, qui est si fort
"l éléphant qui est en toi l'écrasera "
:-))


Reverbrol [29/03/24 18:20]
Juillet, merci de ce commentaire qui m'émeut autant que les mots que j'ai écrits ce matin depuis ma chambre à l'IGR, je ne sais pas qui me dicte ces mots,je pleure à les relire.
Cette quatrième strophe est ce qui m'est arrivé bébé, le lait de ma mère était empoisonné, j'espère aujourd'hui que le poison qu'on m'injecte me feras du bien.

Encore merci de voir au delà des mots


Juillet [29/03/24 18:12]
J'ai écouté ce matin ton poème alors que j'étais en pleine médiation que j'ai interrompue. Tu ne m'as pas fais pleurer, mais j'ai pleurniché un long moment sans pouvoir commenter car tu m'as coupé le souffle et restée sans voix
Ta voix a ajouté beaucoup de force à ton texte
Unir beauté, tristesse et grandeur en un poème est une prouesse, et les images que tu nous envois sont frappantes
Tu fais prendre conscience à tes lecteurs la valeur de la vie mais surtout ta gloire.
J'ai aimé la quatrième strophe (de toute beauté avec sa réalité amère)
Merci de nous le rappeler....
Ton but sera plus fort que ton ennemi, l'éléphant qui est en toi, l'écrasera !!!

Chapeau monsieur Roland




Reverbrol [29/03/24 17:37]
Merci Chedu, je crois que si je ne posais pas de mots sur ce cancer, je serais déjà au désespoir, cette écriture quelque part me sauve, une vraie thérapie.merci pour votre commentaire


Chedu [29/03/24 17:11]
Comment commenter un si joli poème sans se brûler les ailes, si ce n'est que je vous trouve très fort et courageux pour pouvoir poser des mots sur cette putain de maladie . Vous vous perfuser d'espoir au goutte à goutte, c'est beau et remarquable . Bravo Reverbrol !