Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Oxalys [30/06/17 13:42]
Raoul, le cool, voulait certainement, en bon vivant qu'il était, mettreen évidence la différence entre l’ être et le paraître.

Un poème tout cousu d’oxymores : entendre le silence, fatigué de repos, vide frénétique…
Du grand art naïf pour expliquer une chose toute simple sans en faire tout un plat : mieux vaut naître que n’être jamais…



Geairaret [27/06/17 19:39]
ton rien me parle et ton ni ni me plait
mais être n'est pas mal non plus


Oxalys [27/06/17 14:41]
Après Richepin et Monselet, entrés depuis peu dans la galerie des poètes -plus ou moins- célèbres, place à un autre larron qui ne craignait pas de lever le coude avec ses potes plus cotés mais non moins culottés, Verlaine et Rimbaud.


Ancienmembre [27/06/17 11:30]
Yes


Marcek [27/06/17 10:58]
Cool, Raoul !