Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Aurorefloreale [23/11/16 09:59]
Très émue par la douleur qui surnage en silence et se débat lancinante et atteint notre âme sœur de solitude éperdue!
Merci de ce profond partage, la terre est dépeuplée en absence s'entend le silence!!!
Aurorefloreale


Louis [07/06/11 10:30]
"je déguste ma douleur de pierre
Travaillée par l’océan et la terre. Un oiseau moqueur, picore mon éternité"
de belles trouvailles en mots


Louis Vibauver [02/06/11 09:59]
Une voix et une manière qui me rappelle un slameur de Marseille. C'est vrai que l'écriture est bien souvent un remède ...
Cordialement
G