Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Arcane [09/03/20 09:52]
HELAS ! les temps n'ont pas changé,
Et chacun peut bien voir
Sur le boulevard des allongés
Des -pas d'chance- tous les soirs !

Merci à ce Géant RICTUS !


Oxalys [02/03/20 17:34]
Et oui, ils ne pétaient pas tous dans la soie des fauteuils des grands salons littéraires... et ne courtisaient pas forcément la langue d'Hugo et Voltaire !

Celui-ci manquait encore dans la galerie des poètes gagne-misère !
Oubli réparé !





Salus [01/03/20 20:46]

Pareil !


Francis [27/02/20 11:35]
Wouha ça décoiffe, une terrible misère au siècle des lumières. Merci pour le partage.