Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Marcek [02/12/14 00:14]
Joliment écrit et si vrai !


Louis [21/11/14 09:33]
délicieux
"Où n’est que désespoir, regret et attrition
Et où il est question, de toujours celle qui,
A, avec son départ, causé cette addiction."
une pensée pour les fans du beaujolais nouveau ?