Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Bea [19/08/10 08:05]
Bravo pour tes vers qui chantent et qui dansent la musique des vagues!


Epervier [16/08/10 15:01]
Cet écrit dégage de beaux sentiments, un lyrisme enchanteur.

amitiés québécoises


Ange [16/08/10 11:01]
...la magie de l'infinitude, de l'inconnu, que renferme , sous ses plis, la mer, donne parfois le vertige ... moi aussi j'ai bcp aimé ce vers :"J'ai libéré le silence
les épaves et leurs soupirs
dans une grimace d'enfant."


Louis [15/08/10 10:44]
et toujours de ces mots!
"il y a presque plus de mer que de littoral"
...
"J'ai libéré le silence
les épaves et leurs soupirs
dans une grimace d'enfant."



Vespertilion [15/08/10 09:38]
Une rencontre bouleversante de l'enfant et de l'inconscient, l'infini, l'onirique que soulève la mer. Des vers denses qui rendent à vif l'impact de cette rencontre.
Je me suis plue dans tes mots!