Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Banniange [06/04/16 10:39]
Merci pour vos commentaires, ceci dit pas facile à manier le pantoum,à vous lire!


Oxalys [06/04/16 09:50]
Quand l’amour devient assassin, la tendresse meurtrière, la beauté effroyable.

Magnifique pantoum, dans les régles de l'art, confrontation d'un bout à l'autre de deux entités opposées.
Un style hélas si rare dans ces colonnes..

Merci Banniange
Je ne fais que découvrir votre poésie, il m’en a fallu du temps. Mea culpa !

Oxalys



Madykissine [06/04/16 07:34]
Merci

Entre effroi et fascination...

Mady


Banniange [05/04/16 21:13]
Merci ma chère Muse qui a toujours la formule encourageante,le bris c 'est un éclat(de verre) ici,j'ai joué avec éclat de lumière,bises à bientôt


Muse [05/04/16 20:44]
Oui, c'est intense ce vaisseau fantôme !
Bravo !;)
Bien du talent mon cher Banniange !
Bisous
Ps : c'est quoi un "bris"? :)



Banniange [05/04/16 20:37]
Mais non, mais non tu as encore la vivacité d'une caravelle qui affronte les vagues avec espérance et détermination,bises


Ancienmembre [05/04/16 20:06]
je ne sortirai pas indemne de ce poème
étincelant de douleur
je suis ce vieux vaisseau que gouverne la mort