Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Kasia [15/05/05 14:03]
J'ajouterai que je ne connais pas ton texte : où puis-je le lire, pour me faire une idée ?


Kasia [15/05/05 14:02]
Bizarre, sans doute! Mais, tu sais, Chris, je n'en suis plus à ça près en ce qui me concerne... au niveau de l'étrange! Ce texte date quant à lui du 16.08.2001, de mes tous débuts en écriture.
Sans doute un court instant, avons nous eu accès à la même source d'inspiration ? Je ne sais pas... En tout cas, merci de ta visite, et bisous en retour.




Chris Laure [14/05/05 17:12]
C'est étrange, Kasia, ton poème me rappelle un des miens intitulé "Une plage, une nuit", je faisais alterner, comme toi avec "Une plage, Un enfant", les vers "Une plage, une nuit" avec "Une nuit, une plage". Il s'agissait d'un couple, ici, un enfant, continuité du couple. Amusant, non?
En tout cas, c'est bien joli!

bisous


anita [10/05/05 19:28]
c'est très joli cette image d'enfant sur la plage c'est un spectacle familier pour moi dans mon île mais je m'en lasse jamais bravo bise


Kasia [06/05/05 22:26]
Merci à tous les deux.
Il est venu comme ça, et je l'ai cueilli sans réfléchir à la façon dont il s'imposait à mon esprit... Mais j'avoue que j'aime bien le tableau qu'il peint... Mes amitiés


Alby [03/05/05 20:05]
Je souris à lire ta précision, Kasia, car, ce qui me venait à l'esprit est qu'on dirait une succession de haïku.... or, la définition rapide du haïku, c'est l'instantané.
Et c'est cette précision dans la simplicité qui rend ce poème si "communicatif".
J'aime beaucoup !
Bises à toi,
Alby


Kasia [02/05/05 21:36]
Oh! Marcek, ne me fais pas rougir ainsi! Non, c'était juste un instantané, où j'ai vu cet enfant, là, dans son monde à lui, sur la plage.
Merci de ta visite et mes amitiés.


Marcek [01/05/05 21:25]
Une très jolie scène décrite d'une si belle plume et avec tant de délicatesse qu'on reconnaît tout de suite la plume de Kasia!


Notice: Undefined index: pseudo in /home/rickways/lespoetes.net/includegeneral/commentaires.php on line 188