Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Solem [27/05/19 11:03]
Piwi, Arcane, merci pour vos retours, mais je remercie aussi, Kero, Eric, et tous ceux et celles qui font vivre ce site inlassablement, en trouvant des idées, des commentaires, et surtout du temps à partager !
Un Poète n'est rien sans lecteur, sans avis, sans Vie... Je n'édite rien, mais je garde des traces de passages sous différents pseudos, alors, c'est une façon très agréable de faire revivre certains écrits poussiéreux, en leur donnant une seconde, ou même troisième jeunesse...

Encore Merci à Tous, et célébrons la Poésie, toujours, partout, avec Vous...

Solem et ses ancêtres


Arcane [27/05/19 09:58]
Merveilleusement écrit et tellement bien dit, Quel talent ! Bravo et vote


Piwi87 [21/05/19 19:23]
Bravo Solem ! Seul petit regret peut-être l'interprétation un peu rapide :-)
Mais ce n'est que mon avis !

J'ai apprécié ton écrit !

Certainement d'autres occasions pour t'écouter !

Amitiés

Pascal


Solem [10/05/19 17:11]
Merci Kero, pour ton avis qui me fait sourire, car en 70, j'aurais pu narrer sur un poste à galène, façon Bellemare, mais je n'avais pas les connaissances actuelles ! C'est le noir et blanc du souffleur qui vieillit l'impression ? Sérieusement, la diction n'a pas été parfaite, ni répétée, il faudrait déjà apprendre et réciter au lieu de lire, quand on doit aussi maîtriser seul d'autres paramètres techniques. C'est vrai que j'ai la voix un peu nasillarde, mais il manque aussi l'intonation qui colle, ce que tu connais certainement mieux que moi, et qui se travaille.
Merci Aurore, Ninon, Saintes d'avoir partagé cette expérience conduite par Eric. Au plaisir de nos lectures et commentaires.


Kero [10/05/19 15:31]
J'ai aimé ta narration.
Elle était rapide mais j'ai senti comme un style que j'ai déjà entendu à la télévision des années 70. J'ai senti ton poème comme un documentaire sur le vent.
Ta voix est sûre, propre et sans accroc du rythme choisi.
Je ne parle pas des mots qui sont splendides


Aurorefloreale [07/05/19 13:05]
Un rythme rapide et une impression doucement inscrite dans les airs du courant d'air!


Ninon [05/05/19 15:45]
Bonjour Solem,

Carismus ? Une poétesse que j'ai beaucoup apprécié, sans mentir !
Quant à vous, ce pseudo ne me dit rien, c'est bien dommage. J'aurai bien aimé me souvenir sur les échanges passés...

Pour en revenir à votre narration, il est vrai qu'il y a un certain empressement, mais pour ma part, il a contribué à m'accrocher à la contenance des mots. Parler comme on respire, c'est suivre le courant de ... l'air !

Belle journée



Saintes [05/05/19 07:08]
Le trou du souffleur ? Bel exercice, bravo.


Solem [04/05/19 14:16]
Merci Ninon,
heureux de vous revoir(lire), même assez rare, sur les traces d'échanges passés, et ma voix me semble un peu pressée de suivre le rythme du défilement !
Un exercice qui vous allait bien, sur les textes de Carismus...
Au plaisir de vous commenter


Ninon [04/05/19 12:53]
Bonjour Solem,

J'ai pu voir, écouter et ressentir le souffle d'air vaporeux et libre, instillé par la voix.

Merci du partage

Belle journée;)