Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Paisansage [24/05/13 09:56]
Annie,
Désolé d'avoir réveillé en vous des instants douleureux...Nous avons tous, il est vrai, et malheureusement connu la souffrance morale. Alors que nous bâtissons des remparts de protection pour sauvegarder nos proches et nos affections, quelques virus pernicieux viennent grignoter nos vies pour les anéantir. C'est ainsi que la souffrance et la douleur s'installent. L'une est morale, l'autre est physique... Jusqu'à la fin elles se combattront pour essayer de trouver la délivrance...Enfin je crois...
Poétiquement,
Paisansage.


Catriane [23/05/13 17:14]
lecture difficile qui nous ramène à notre propre vécu !!c'est aussi cela la souffrance !Annie


Paisansage [20/05/13 11:22]
Devant la souffrance et la maladie, le mensonge de courtoisie peut créer une force intérieure positive chez l'autre. Alors, ne devient-il pas une parole d'espoir, un déclencheur de motivation et peut-être une envie féroce de vivre ? Croire à une "vérité" mensongée apporte le rêve et parfois une réponse à ses prières. Enfin, je crois...
En tout cas, merci d'être passée.
Poétiquement,
Paisansage


Marieange [19/05/13 15:14]
bonjour Paisansage,

C'est sans doute ce que l'on appelle "un pieux mensonge", si je peux me permettre cette expression.
Seul l'amour peut "autoriser", ce "dernier mensonge, mais je me demande en fin de compte à qui sert plus le mensonge, car il y a dupeur et un dupé.
Intéressant écrit qui fait s'interroger.

à très bientôt