Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Ancienmembre [27/05/18 17:30]
A vrai dire, j'avais complètement oublié cette photo prise il y plus d'un an, et c'est en triant mes photos que je l'ai retrouvée... Je l'avais gardée pour l'éclat du soleil couchant dans les vitrages de cette horrible tour de béton que je vois de mon balcon, et ça m'a immédiatement fait penser à ton poème!;-)


Ombrefeuille [23/05/18 22:11]
Merci, Matriochka, pour cette photo si proche de ce que j'ai voulu exprimer. Il est surprenant, et au fond réconfortant, de voir comment une bête tour de béton semblable à tant d'autres, une de ces tours qui hérissent nos villes, peut "chatouiller" la pensée … et même l'inspiration artistique ! On souhaiterait que ce "pouvoir" inattendu des tours adoucisse quelque peu le quotidien de ceux qui y vivent, mais là … vaste chantier !


Ombrefeuille [27/02/18 15:41]
Merci, Jacques, pour ce compliment, je suis flattée ... Ma plume goûte l'encre des rêves et la sève de la vie, les larmes de joie et de tristesse, l'ici et le là-bas.


Jakecrit [25/02/18 18:08]
Ou as-tu trempée ta plume Ombrefeuille ?
Ton trait est précis, il touche au coeur.
Tu tailles tes vers comme on cisèle la cristal.

Bravo

jacques



Ombrefeuille [07/02/18 18:22]
Curieux monde, en effet, que celui des tours et des "cités", un monde qui interroge ...


Ancienmembre [04/02/18 17:56]
Cette tour de béton triste me rappelle étrangement une tour que je vois moi aussi depuis mon balcon, de l'autre côté du fleuve... On ne l'aime pas, on aimerait qu'elle disparaisse, et pourtant elle est comme une sentinelle...


Marcek [04/02/18 17:36]
Encore beaucoup de plaisir à lire ces vers irréprochables ! Belle imagination pour peupler les tours d'un monde rêvé !


Claudel [31/01/18 00:19]
Magnifique poème très bien construit ; thème intéressant où la tour devient un lieu qu'on aimerait visiter et même habiter.


Aurorefloreale [30/01/18 20:10]
La tour entoure le sommeil des enfants endormis qui rêvent eux de tours de châteaux de sable...
Tout dort et rêve en silence spectaculaire.