Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Aurorefloreale [12/02/17 09:30]
divine interprétation d'un poème se devant d'être ressenti entre les lignes en une sensibilité par la musique bercée!
Grand merci pour cet art sur la toile couché!


Shogui [30/11/14 11:13]
Ce poème est une étoffe serrée de points d'interrogation, qui sous-tend la question du néant à l'étant et inversement. Quelque soit le resserrement des entrelacs de l'existence, des existences, le vide y est largement présent. L'origine et le but se confondent-ils dans ce vacuum? Ici l'absence absolue et l'inconnu, le premier et le dernier s'intriquent.
Ce qui a disparu le souvenir le récrée.
Et une question personnelle surgit : ce qui n'est pas manque-t-il?
Mystère mystique d'un rien, dans l'espace et le temps, que révèle subtilement la poésie concise et belle de Jim superbement chanté par Jmd.


Ancienmembre [04/07/09 19:26]
Oui, une belle musique pour redresser des vers boiteux pourtant bien alternés au début. Ecrire sur deux tempo n'est pas mince affaire.
Le fond fait largement oublier la forme.
Le médecin des vers, pas mal ça!


Christ [28/06/09 01:11]
Sale timbanque, JMD lol !


Jmd [15/06/09 09:44]
merci à vous Chris et Christ, tiens un revenant...!
bises


Christ [03/06/09 22:22]
J'adore l'effet mélancolique, Jean-Marie tombe à pic pour cette interprètation !
Bravo au deux :-)
(bonne écoute pour une fois que mon pc marche !)


Chris Laure [30/05/09 14:04]
En fait, le mot "mélancolique" serait plus exact que "nostalgique".


Chris Laure [30/05/09 14:02]
Eh oui, nous sommes tous orphelins de notre enfance...

Un langage pas toujours clair mais un ton soutenu par une belle musique nostalgique. Bravo à vous deux ! bisous !


Jmd [13/05/09 11:38]
merci Jim !
et bisous à Marieange...


Jim [12/05/09 17:43]
Jean-Marie sait en qqs notes redresser les faiblesses d'un poème... les musiciens sont les médecins de l'âme, et les rebouteux des vers boiteux ! Marie Ange a raison, il est aussi le révélateur sans lequel point d'image ne surgirait.


Marieange [05/05/09 01:24]
bonsoir Jim,

splendeur de mots que la musique de Jean-Marie révèle ... à cette heure tardive, j'ai écouté et réécouté ... cette harmonie des mots, de la musique, porte loin l'émotion qui s'en dégage ...

bravo à vous deux ..


Jmd [04/05/09 21:17]
quelques légers arpèges de guitare acoustique sur une nappe de B3 -enfin pas l'original... - pour accompagner ce
superbe poème de Jim !