Vous devez ĂȘtre INSCRIT et CONNECTE pour laisser un commentaire

LES COMMENTAIRES RECUS:


Jim [08/01/23 19:32]
Je maintiens : un anti Van Gogh. Très sensualiste ! On sent l'humidité dans le manteau du promeneur que je vois de dos s'éloignant de l'observateur en franchissant le seuil; on sent le poids de la boue sur les chaussures et les pieds mouillés à l'intérieur. Remarquable ! Il y a une sérénité, celle d'un univers végétal.


Ombrefeuille [21/09/21 16:24]
Le personnage ? De profil, je le vois :)

Bravo, Coroner, pour le poème "glauque" que vous avez écrit avec un talent au top !

Bravo itou, Serona, pour celui, tout en effleurements, que tu as posé ici d'une plume délicate.

C'est marrant, moi, le côté sombre de l'oeuvre ne m'angoisse pas du tout ... Comme quoi, autant de regards, autant de résonances ! ;)


Coroner [10/05/20 12:10]
Bonjour, je suis abasourdi par la beauté de ce tableau ( cependant je ne le vois pas du tout comme vous, je le trouve au contraire très inquiétant et stressant)
J'aurais aimé savoir si vous voyez le personnage de dos ou de face?


Ombrefeuille [08/05/20 17:37]
Voilà à mes yeux un "paysage de rêve", loin des représentations vues et revues de ciels bleus sans un nuage ...

Ici règne une paix qu'on croit sombre mais qui est intérieure et "méditante".

Merci pour ce partage :)