La douloureuse

Si tant d'hommes ont pu toucher mon corps
Un seul à su toucher mon cœur
Et quoi que je fasse il reste encore
Des bouts de lui dans mes douleurs

Celles que l'on tait
Tant elles ne sont guéries
Des mots qu'il n'a su garder
Un tant soit peu pour lui

Mots d'amour qui n'auraient pas dû être
Des pour toujours qu'il n'aurait dû promettre
Maintenant sans cesse me viennent en tête
Le souvenir de ses peut-être

Luluberlue...




Ecrit par Luluberlue
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net