Vagabonde

Des paysages un peu lointains,

Des rêves d’or, des fils bleus,

Et prés des montagnes au loin

Ces oiseaux qui planent et qui virent….

Ca pourrait être mon demain,

Ces chemins où courent les hommes

Sans chaussures et sans lendemain,

Ces routes rouges sans automnes….



Je voyageais à fleur de pages

Avec mes ailes collées au dos,

Je rêvais à tous ces rivages,

Je regardais le fil de l’eau,

Sans entendre le cri des bois,

Des lacs sombres et des mers

La voix des océans sauvages,

Et le chant ocré des déserts….



Et si, ça devenait ma terre

Les pages que je veux écrire,

L’humus noir de ma chair

Frottée aux chemins de la vie,

Ensauvagée et solitaire

Les sens ouverts à l’infini,

Et voyageant à ciel ouvert

Comme vogue mon esprit.



En vagabonde éphémère,

Le vent courant dans mes cheveux,

Et la chair mordue à plein coeur

Par le soleil et par la pluie………

Dévorant les étoiles du temps

Un rêve éveillé à la vie …………………….




Ecrit par Phedre
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net