Quand ta lettre est arrivée

Ta lettre est arrivée un froid matin d’hiver,
Qui me perça le cœur comme perfide lance :
«Je ne veux plus te voir, oublie notre romance »
Un bref entrefilet, un banal fait divers.

J’ai fermé les volets, gémi parmi les ombres,
Alentour ne restaient que sinistres décombres,
Je sentais s’envoler tant de riants projets.

Et puis j’ai remonté notre histoire à l’envers :
Nous étions amis depuis la tendre enfance,
Impliqués dans des jeux empreints d’insouciance
Sans chercher à savoir que le temps fût pervers.

Si j’ai renoncé à te demander pourquoi,
C'était pour empêcher que naissent les regrets.
Lors doucement j’appris à revivre sans toi…



sonnet renversé<br />
fond et forme bouleversés


Ecrit par Oxalys
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net