A brûle-pourpoint

Sur ton regard tes yeux bleus,
Du ciel l'immensité des cieux
Déplore le triste décor
D'une pensée jetée au sort.
Si de notre alliance
Bien que bienveillante
Une bague d'or à ton doigt
Orne notre union d'un soir.
La réalité nous surprend
Dans un labyrinthe
Sur ce détour qui nous prend
Comme un ruisseau à l'eau de menthe.



Et [l’Amour] la tire à brûle-pourpoint<br />
D’un petit arc qu’on ne voit point<br />
Scarron<br />


Ecrit par Sexte
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net