Ma petite entreprise

J'ai reçu mon banquier avec son cousin Suisse
Étaient plein d'égards ne se doutant de l'abysse
Cahuzac pour client me vantaient leurs mérites
S'exprimant sans crainte d'aucune cramérite.

Me vantaient leurs produits des plus sécurisés
Promettaient bénéfices toujours actualisés
Il suffisait de signer et ne point s'inquiéter
Pour récolter des fonds à haute disponibilité.

Aisément pouvais me laisser tenter
Enfin un placement sans fiscalité
Le fruit des efforts depuis tant d'années...

Dans un élan de sincérité ne pus m'empêcher
De leur dire en toute vérité, simplicité
« Je viens de déposer le bilan, je suis désolé... »




Ecrit par Tourmentin
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net