Volets fermés




Dans la maison au bord de l'eau
tu regardais son horizon
ces quelques fleurs sur la grande table
ornaient l'amour des enfants sages

sur le piano tout en longueur
tu jouais cinq notes qui crèvent le cœur
tu fredonnais l'hymne aux amants
qui sont partis dans le courant

assise au centre de la pièce
elle attendait que tu reviennes
son marin noir était en liesse
et cette histoire était la sienne

le bateau blanc voguait au loin
tu y pensais jusqu'au matin
et les bouteilles roulaient par terre
comment alors te satisfaire

dans la maison du bord de l'eau
le temps passait volets fermés
ton horizon s'est raccourci
dans les embruns de comédie

le piano-tard ne dit plus rien
car son clavier est incertain
toutes les lumières se sont éteintes
et on entend une vague plainte




Ecrit par Bip
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net