Souvenirs

Quand je me rappelle de ces quelques moments
Accroupis tout seul dos à ce mur et pleurant
Je me souviens bien ce qu'est la mélancolie
Je sais comme chaque joie est courte aussi
Dans ces moments là, les clowns ne suffisent pas
A remonter le moral quand ça ne va pas

Alors maintenant je chante fort chaque fois
Alors maintenant je chante faux chaque fois
Alors maintenant je ne retiens plus la rage
Je ne tiens plus du tout ma langue comme en cage

Pour qu'elle vienne le moins souvent possible
Pour que le temps ne soit presque jamais penible


@mitiés Cyber-Poétiques

Ecrit par Bebe
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net