J'aime


J’aime la langue de Molière,
Dont je suis coutumière,
J’aime ces mots qui défilent
A l’endroit, à l’envers.

J’aime ces mots qui défilent,
Et sans autre manière,
Viennent s’offrir à ma plume,
Charmée par ses doux vers.

J’aime cette sève créatrice,
Qui me vole mes nuits,
J’aime lorsque salvatrice,
Elle en recueille le fruit.

J’aime cette encre qui coule,
En un flot continu,
Et que le temps qui s’écoule,
Ne soit pas contenu.




Ecrit par Domino
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net