Mes songes noirs



Mes rêves portent l'horizon de mes futurs
Sur l'empreinte de tes pas traçant notre histoire
D'une fugue de toi sur le damier des Moires
Réinventant les couleurs au creux de nos murs.

C'est dans mes songes noirs que ton ombre s'efface...

Au feutre des rires effeuillant nos miroirs
Couvent les mots dans l'osmose d'un vrai soupir
Sur la tessiture de nos nuits de plaisir
Se couchent, sur blanc papier, les lettres d'espoir.

C'est dans mes songes noirs que ton ombre s'efface
Quand je cours et cours toujours derrière tes traces...

Nos regards se frayent le chemin à construire
Dans l'aube qui s'incline sur l'appel des sens.
Nos peaux font la soudure dans l'effervescence
De ces heures où l'amour n'est plus que désirs.

C'est dans mes songes noirs que ton ombre s'efface
Quand je cours et cours toujours derrière tes traces
Où la brume te fond quand mon souffle se glace...

Nos pensées voltigent dans l'écho du silence
Se faufilant, nues, sur la toile en filature,
Tatouant nos cœurs d'une nouvelle écriture
Au poids de l'émoi faisant pencher la balance.

C'est dans mes songes noirs que ton ombre s'efface
Quand je cours et cours toujours derrière tes traces
Où la brume te fond quand mon souffle se glace
Tu disparais et moi je reste là, sur place...




Ecrit par Melenea
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net