Faiseuse d'Ange

Au soleil de ta haine
Mon coeur fleurit en grappe -
Presse les larmes de vin.

Une promesse de crier mon nom
Dans le souffle des villes éloignées ?
Peut-être que le vent répondra.

Oui, tu me fis naître dans l’amour,
Rugueux et rouge de l'utérus d'isolement -
Mais un autre esprit m'allaitera.

Je suis lové dans ses bras,
Un orage vagit le berceau vide ;
Vent nous réveillent de cris sans dent.




Ecrit par Shashkin
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net