L'ultime rime

Je tricote les mots, à l’endroit, à l’envers,
Avec quelques frissons, une laine de rêve,
Un reste d’émotion d’une histoire trop brève.
Le verbe est maladroit, mes mailles de travers.

Je tricote mes maux, drôle de pullover,
L’absence me fait mal, le silence une trêve
Où se pose l’oubli quand redescend la sève.
Tant pis s’il est trop grand, il tiendra chaud l’hiver.

Je ne sais si cela vaut le jeu de l’aiguille
Qui s’agite sans fin pour la triste guenille.
Je tisse, lentement, les bleus de mon récit.

La pelote en bataille, à quoi donc cela rime
Si mon cœur s’effiloche et, sans vous, rétrécit?
Mais l'ouvrage s'achève … où meurt l’ultime rime.


04/09/2018




Ecrit par Myosotis
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net