L'Etranger

La raison La folie Les écrits L'indicible

Nuit Un feu sous la pluie Vient un génie vicieux

Il m'entraîne avec lui M'envole à mille lieux

J'ai perdu mon reflet Mon visage impassible


Mes ailes sont brisés mais ma plume insensible

Me montre son sourire et dessine ses yeux

Espiègle elle feint Le regard dans les cieux

De douter que je l'aime Était-ce donc possible


Étais-je assez présent ? Tu te lèves et sors

Et je reste muet terrassé par le sort

J'espère ton retour Tu as claqué la porte


Où que j'aille je vois Tu es là Eh Reviens !

Mais tu ne m'entends pas Encor je me souviens

Que j'ai perdu la voix Le jour où tu es morte




Ecrit par Morpheus
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net