Le sans abri

Dormirais-je ce soir
Moi le sans abri
Aurais-je cet espoir
De dormir dans un bon lit?
J’avais une vie de nanti
J’avais gravi les échelons
Un à un de l’échelle sociale
Me retrouvant un jour à la tête.
Suite à une prise de tête,
Se fut la dégringolade.
Ma femme a demandé le divorce,
Et, pour comble d’infortune
M’a pris mes enfants, ma raison,
Sans compter mon pognon.
Du jour au lendemain,
Je me suis retrouvé dans la rue.
Des ennuis de santé m’ont achevés.
Au jour d’ hui je me demande
Si les structures d’accueil
Me réserveront un bon accueil.
Après le foyer, les amis, la famille,
Je me suis trouvé comme une quille,
Ballottée de droite et de gauche.
Ne riez pas vous qui avez un bon toit
Regardez-moi
Vous demandant comment on peut en arriver là.
Nul n’est à l’abri
Un jour dans sa vie
De descendre aux enfers,
Car entre au jour d’ hui et hier,
Celui qu’il était
Ne sera plus jamais
Et, par ce froid hivernal,
Il est là, triste sire dans la rue,
Voilà ce qu’il est devenu
Cela lui sera-t-il fatal?.
IRIS 1950




Ecrit par Iris1950
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net