Romances sans paroles

Avec ses mots dits,

le poète maudit

n'a rien dit

de ses maux tus.



Motus et bouche cousue.



Sa main ne tremble pas.



Avec son langage,

il recrée le monde

mais il a mal

ô cette plume fichée

dans son cœur

qui déchiffre le réel !



Il exprime la haute vague,

celle qui fait boire la tasse

de sa facture salée

et il erre, il divague

poète maudit.



Toutes ces ariettes oubliées,

ce green,

ce spleen

et il avait dans les yeux

la force de son cœur !



Au fond de son encrier

un oiseau déplumé

se moque de lui

pour un peu,

ça déborderait …

-vite, un buvard, bien épais -



Se résoudra-t-il

à écrire

sans paroles,

à mourir

sans symboles ?



… Et le piano joue, seul, les romances de Mendelssohn en opus infinis …



(J.E. Oct.2018)




Ecrit par Joailes
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net