Engagement solennel

QUATORZE FÉVRIER, aux vertus non surfaites,
Qui fais chanter l’azur, les rus et les ruisseaux,
Les oiseaux par milliers, les fleurs, les arbrisseaux,
Les nids, bien au secret, des ramures aux faîtes,
Les muses, le Parnasse, et les elfes, nymphettes,
Danser sur l’océan pirogues et vaisseaux,
S’attendrir les zéphyrs, des peintres les pinceaux,
Miroiter l’avenir, les jeunes gens : prophètes,
Tu sais qu’au rendez-vous, fidèle, je serai,
Malgré le temps qui passe, aussi sincère et vrai
Que la première fois où, battant à tout rompre,
Mon cœur s’est déclaré, le feu napolitain,
Qu’aucun jupon volage ô ne saurait corrompre !
Tant que tu me voudras, m’amour, pour valentin.


Le 6 mars 2010.




Ecrit par Stapula
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net