Dans ma rue...

Dans ma rue au temps lointain,
Chaque porte, chaque fenêtre,
Résonnaient d’accents citadins,
Ces échos qui encore me pénètrent.

Dans ma rue grouillante de vie,
Aux beaux jours revenus,
Les enfants jouent, ravis
De leur liberté loin des avenues.

Dans ma rue à flanc de maisons,
Coule l’eau d’un canal à ciel ouvert,
Surgissent, ombres à présent sans raison,
Des roues à aubes, vestiges de métiers d’hier.

Dans ma rue chaussée de pavés,
Le passant flâne au hasard,
S’en éloigne sans jamais être navré,
Tant le lieu contente son regard.

Sans ma rue calme et paisible,
Le facteur, ses messages de bonne humeur,
Salut chacun en sa demeure
D’un mot, d’un geste à l’assurance tranquille.

Dans ma rue l’obscure boutique,
A la devanture triste et voilée,
Tenue par une mercière solitaire et antique,
Touche, encore aujourd’hui, mon âme désolée.

Dans ma rue mon cœur un jour
Vécu les tourments d’un irrésistible printemps,
A te voir si belle dans tes plus simples atours,
Connut une flamme que j’ai gardé longtemps.

Dans ma rue sous la brûlure de l’été,
Mes pas lourds et fatigués
Rêvaient à des parfums de crème glacée,
A des petits cours d’eau passés à gué.


Dans ma rue existaient ces vieux métiers :
Rétameurs, aiguiseurs et affûteurs de couteaux,
Des marchands ambulants, et le vieux vitrier
Harnaché de verre qu’il transformait en carreaux.

Dans ma rue se répander parfois,
L’odeur qui emplissait l’air
De café grillé, torréfié comme autrefois,
J’aimais ce fumet à tous offert.

Dans ma rue les enfants du quartier,
Roitelets d’un minuscule royaume,
Héros éphémères des jeux, se plier
A l’appel pressant d’une mère pour son môme.

Dans ma rue assis au dessus du caniveau sur le trottoir,
Rêvant à des courses lointaines,
En guise de voiliers, je laissai doucement choir
Des bateaux de papier à la dérive incertaine.

Dans ma rue le temps a passé,
Je n’y retrouve rien de ces belles années,
Sur les murs, sur les pavés, tout s’est effacé,
Ma mémoire seule conserve la trace d’où je suis né.






Ecrit par Ruben
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net