Au-delà d’une fiction



Vision éthérée, des personnages émouvants :
Un papa assis sous l’embrasure d’une porte,
D’un sérieux coutumier, silence connu.

Tante Berthe, visage rosé, naïveté.
D’une voix céleste, douce, enchanteresse.

Sans oublier une maman triste, éperdue.
Étendue sur le sofa, repos, délassement.

Entre ces créatures d’adolescence, l’émotion
Qui s’entoure d’images attendrissantes.
Je suis réalité tentant l’impossible.
S’intégrer dans ce monde bouleversant.

Le surnaturel dont je rêve souvent.
Reprendre une vie active, dire je t’aime.
Nostalgie d’un passé, lourd chagrin.
Vouloir revivre, un apaisement désiré.

Soudainement, rideau clos.
Un noir tordu effaçant l’imagination.
Déception, me voilà corporalité.

André, épervier




Ecrit par Epervier
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net