Péché d'âme

J’ai péché M’sieur l’curé
Ou M’sieur j’sais plus qui
Faut-il un homme d’église pour confesser nos fautes ?
J’ai péché trop souvent de désaimer la vie
Et de chercher refuge dans la poésie
Et bien trop d’écrits vains
J’ai cheminé rêveuse à côté de mes pompes
Préférant bien souvent mes rêves au réel.

Malgré mes airs comm’ si
J’suis pas vraiment comm’ ça
Je me sens décalée
J’essaie de faire semblant
Semblant d’être comm’ tout le monde
Mais je m’ sens d’autre part
Et j’ai la tête ailleurs
J’ai fui la société
Parfois même mes amis
Ceux que j’ faisais comm’ si
Comm’si je les aimais
Quand i’m’cassaient les pieds
Mais j’ai été trop lâche
Trop lâche pour leur dire stop

J’ai pleuré mes amis
Les vrais… qui m’échappaient
Et j’ai laissé glisser l’amour entre mes doigts
Comme ces grains de sable
Qu’on ne peut contenir
Je me sens cancre de la vie
Bien souvent cancre las
Et je cherche refuge dans les mailles de la toile
Me perds dans ses filets
Dédaignant le réel pour le virtuel

J’ai péché bien souvent de désaimer la vie
Comme une vieille amante
Parfois chérie trop violemment
Pour ne point la haïr




Ecrit par Chris Laure
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net