Que danse les orientales

Envoûte de tes mélodies nuptiales et saveurs orientales
Les sens de ces corps à demi voilés, suaves
Aux langueurs cristallines et féroces
Ou les charmes côtoient les griffures du temps.
Ignorances naïves
Telle l’araignée aux pattes de velours
Qui flaire dans le vent les moindres effluves
Donnant à ses danses lascives
Des attraits malicieux pour les moindres appâts
Fulgurance des corps qui fredonnent l’orient
Ou bien la belle Espagne des fiers toréadors
Emportant dans des rêves aux rives mélodieuses
Les plaisirs qui s’invitent
Aux danses si gracieuses
Vous femmes mystérieuses, sauvageonnes et dociles
Effrontées, rebelles, séductrices des dieux
Vous voyagez ainsi dans nos contrées viriles
En semant par milliers dans nos yeux ébahies
Des rondeurs millénaires
Qui nous hantent et ravis.


Élaboré à l'issue d'un spectacle de danse orientale..

Ecrit par Anabert
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net