L'avis de tranchée....

Courrier de guerre en tranchée

Ma tendre Amie,

Il m’est toujours si doux d’ouvrir votre missive,
Pour sentir le parfum déposé à l’envoi;
Vos mots sont le redoux de ma trève pensive,
Lorsque mon cœur défunt n’attend que votre voix.

Ici nous capturons des rats qui font convoi
Serpentant dans nos rangs en requête offensive ;
Personne, aux environs, n’accorde de pourvoi
A ces vils conquérants de visite invasive.

Nos soldats courageux font de leurs baïonnettes
Un grilloir giboyeux pour d’étranges dînettes.
Je ne partage point ce goût de l’inédit.

Voyez le cardinal pour doper votre foi
Car je sais que le mal se déguise parfois.
Il vous fera l’appoint du prêche qui prédit.


Capitaine Onaryc, votre dévoué cousin




Ecrit par Tonindulot
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net