S'offrir la route

Nous ne ferons pas de plan,
Ce n'est qu'un ruban à parcourir,
Ce pourquoi nous sommes vivants,
Il n'est de loi pour bien partir.
Il n'est de meilleur hotel
Il n'est de plus beau voyage
Qu'une nuit sous la voute du ciel
Avec les yeux pour seul bagage.

Il n'est plus l'heure des doutes,
Mais de s'installer à bord,
Quitte à virer de décor
Pour mieux s'offrir la route.

Il n'est besoin de bel écrin,
Que d'agréable compagnie
Pour ce perdre en ces chemins
Pour suivre au gré de ses envies.
Il n'est nul besoin de fortune
Mais bien l'once d'un courage.
Ce soir, aux lueurs de la lune,
La nature nous fera sauvages.

Elle enlève à ceux qu'on aime,
Elle est l'aventure et la peur,
Toujours plus loin elle nous emmène,
Autant tristesse que bonheur.
Elle protège et assassine
Comme dieu tue à l'aveuglette,
Elle est aussi adrénaline,
Curieuse et désirs de conquêtes.

C'est le coeur qu'on écoute
Et on en voudra encore
A l'article de la mort
Se ré-offrir la route.




Ecrit par F.Lo
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net