Mascarade

Une fois de plus
Me revoilà seul.
Dire que j'y ai cru !
Mes amours en linceul.

Qu'ai-je fait aux dieux
Pour qu'ils me soient cruels ?
Qu'ai-je donné au ciel ?
Maudits soient les cieux !
Que de fourbes Vénus,
D'injustes Cupidons
Desservent ma raison
De malines astuces.
Me serais-je encore
Fourvoyé de plus belle
En voyant en elle
Ma vieillesse et ma mort ?
Combien m'en faudra t'il ?
Où est l'âme soeur ?
Faut-il tant de labeur
Pour des joies si futiles ?

A chaque envolée du coeur
Même rechute vers le malheur.
S'il faut s'en rendre malade...
L'amour est une mascarade.
A chaque sursaut de l'âme
S'en viennent et s'en vont les femmes.
Des nuits de vaines escapades...
L'amour est une mascarade.

Une fois de trop
Revient la solitude.
Ne suis-je que défaut ?
Ne suis-je qu'habitudes ?

Me serais-je trompé ?
Me revienne la peur
De refaire l'erreur
D'y croire désormais.
Ce que montrent les livres
N'est rien plus qu'un mensonge,
Un ramassis de songes
D'un auteur par trop ivre.
Vague de souvenirs
M'envahit et m'emmène
Auprès de la sirène
Que j'avais vu s'enfuir.
Et soudain tu es là,
Chimère qui réclame
De faire vivre la flamme
Qui sommeillait en moi.




Ecrit par F.Lo
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net