L’oiseau dameret (fable)

Il y a fort longtemps, au sud de Constantine,
Vivait un bel oiseau qui se trouvait trop gros.
La mode était sensible aux silhouettes fines
Et laissait pour compte les piafs non à-propos.

Il prit comme témoin le reflet d'une flaque,
Ôta, pour s’amincir, quelques petites plumes,
Se trouva plus gracile et se sentit d’attaque,
Pour alléger encor son encombrant costume.

«  - Avec un moindre effort je parviens à mes fins,
Foin de restrictions et de jours de disette !
L'apparence est jolie et je n'aurai pas faim,
Ces plumes superflues boudinaient mon squelette. "

Un chat passait par là, il vit un tas de plumes
Et l'oiseau élégant qui se mirait au sol,
L'oiseau vit le matou, mais son faible volume
A son grand désespoir, empêcha son envol...

Voilà un bon repas offert par la sottise
De qui pensant à bien se déleste d’atouts,
Qui loin d'être mineurs ont la fonction précise
De fair' qui vous êtes, envers et contre tout.




Ecrit par Maninred
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net