Une femme s'est penchée

Ses pas s'en sont allés

Là où plus rien n'existe

Que souvenirs, regrets,

Sous les nuages tristes...


Dans un coin, à l'écart,

Une femme s'est penchée,

Près d'un ange au regard

Vide d'éternité.


La tombe est si petite,

Blanche comme ces fleurs,

Chrysanthèmes, marguerites

En cercle de douceur…


Seul un beau médaillon

Parait dans le milieu :

C'est un bel enfant blond

Au sourire merveilleux.


Plus rien n'existe plus

En cette communion,

L'instant est suspendu

Et le bel enfant blond


Semble dire simplement

Avec son air mignon :

" Ne pleure pas maman,

Sûr, nous nous reverrons " -





Chacun porte au fond de lui, un petit cimetière de ceux qu'il a aimés -

Romain Rolland


Ecrit par Mijo
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net