Catastrophes

  

Les feuilles  sans tiges murmurent
Aux arbres leurs vertiges,
L'homme aux briques de murs
Tes racines bétonnées aux derniers vestiges. 
 
Dans les ruines solitaires privées d'air 
Tout est caniculaire empire 
Climatique aride, la terre transpire  
Son compte-gouttes sèche l'univers.   

Dans le ghetto, les playmobiles s'enmurent     
A l'intérieur d'un labyrinthe bizarre, 
Hurlent ses facettes aux fissures
Glaçantes du vacarme blizzard.
  
Ces déchirures de l'équilibre
Primordial de notre environnement,
Dénature par ce plastique aux fibres 
Electriques dans l'optique dément.

Les plaintes de la banquise
L'ours polaire se cristalise et immerge, 
Sur l'unique glacier de sa tamise
Craquent et fissurent la berge.       
 
Tsunami, raz de marée coulent et inondent
L'espace trop carré sur l'atomique .
Dêchet de pollution enrichissent les rois du monde
De rejets et bombes bactériologiques.  

Le royaume argenté du cortège fastueux
Des chefs d'états twistent leurs duels
Petits pions, sur leurs tapis de jeu
L'europe règne vers un monde cruel.  

    




Ecrit par Poetry
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net