Dans l'ombre du charme


Le rythme des nuits éclairées susurre à mes pensées
Qu'il serait bon a mon âme, l'écho du soupir!
Lorsque de mon histoire le souvenir
Vient a s'offrir

J'embrasse, ne fusse qu'une seconde, mes images adulées.
Mes images adulées! Et d'autres peines encore

Alourdiront boiteuses, que d'autres naitront,
Tandis qu'enivrée dans mes songes sans prénoms

Je ne chercherai pas la douleur du rêve  incolore.
Dans l'ombre du charme, voeux de chagrins,
Amitiés lovées de bonheurs, amitiés lovées du matin
Nous sommes aujourd'hui ornés du Crépuscule
Puisque nous avons accepté la majuscule.

Et nous nous souviendrons à la lueur de la lune,
Tous ces bons moments de ces images aimées:
Horizon de nos saisons dont le mois adule,
Eclairs d'hier, que l'ombre du charme a illuminé.




Ecrit par Colline
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net