Infini firmament

Dans l'infini firmament,
où sont-ils donc nos amis,
nos parents qu'on aimait tant,
au grand vent trop tôt partis.

Dans nos cœurs, nous délaissent
brides de vie, de chagrin,
des douleurs qui agressent 
larmes taries de trop-plein.

Les souvenirs égrainent
et moissonnent nos peines.
Pour une fois, qu'ils reviennent
et leur dire, "je vous aime"


Catriane(Annie) le 17/08/2016




Ecrit par Catriane
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net