La nuit dans les plis

Caresser le velours de ta présence, attendre,
Et sentir sourdre en moi le désir, infini,
De m'ouvrir toute entière, à ton appel si tendre,
A tes mains qui se tendent, à ton cœur tant meurtri.

Étreindre la soie fauve de tes songes, rêver,
Et te savoir si proche, de l'eau de mes vertiges,
De l'encre de mes nuits, de tout ce qui s'érige
De mon intime, vers toi, et que tu sais trouver.

Embrasser le satin tiède de ta peau, être,
Et nous élancer, libres, sur nos chemins de vie,
En savourer l'instant, en partager les plis,
Les sens, de ceux-là qui donnent à nous connaître.

Lisser la dentelle d'or de ton âme, sourire,
Et déployer autour la lumière de nos jours,
La lumière chaude encor du fruit de nos plaisirs,
De la joie d'être ensemble, au gré de nos détours.




Ecrit par Kalistaine
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net