Une larme aux yeux vert



Une larme aux yeux verts,
non, ça ne se dit pas,
ça coule à l'éphémère,
en papillon de soi,
ça roule sur le verre,
d'opaline manière,
se glissant sur la peau,
en débordement vers,
bien plus que quelques mots,
et que ces quelques vers.
Une larme aux yeux verts,
ça irise les flots,
des marées intérieures,
ça pupille dans mes mots,
en battement de coeur,
en battement de cils,
pour la larme tombée,
recueillie, sur le fil,
de mon bout de papier.




Ecrit par Bismoun
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net