Sonnet marotique ; sa folie m'inspire

Sa folie m'inspire en ce jour,
Et éveille mon fort brasier;
Mes ardeurs, mon cœur, sont brûlés
Après tout, je l'aime toujours

Je pourrais bien être à sa cour,
Hussard, conquérant, cavalier,
Fi ! Seulement pour l'embrasser,
La couvrir du froid de sa tour,

La protéger de tout brigand;
Je lance à son homme mon gant,
Suis amoureux et l'idolâtre.

Elle me tente et me séduit
De la belle me suis épris
De mon cœur elle est l'archiatre




Ecrit par Uncynique
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net